femme entrain de réflechir
Blog

Comment choisir le meilleur mode de vie à la retraite ? (résidence, maison de retraite..)

Les baby-boomers ayant atteint l’âge de la retraite, ils ont reconnu la nécessité de disposer de plus d’options de vie à la retraite que leurs parents n’en avaient. De nos jours, les retraités ont une grande variété de choix quant à l’endroit où ils vivent et à la façon dont ils passent leurs années de retraite.

Si vous ou votre proche êtes prêt à discuter des options de vie des personnes âgées, continuez à lire. Cet article vous donnera des informations de base sur 11 options de vie différentes pour les personnes âgées et vous indiquera quel type de personnes les choisissent.

Vie autonome

Des soins à domicile aux appartements pour personnes âgées, les gens ont de nombreuses possibilités de vivre de façon indépendante.

1. Vieillir sur place

Qu’est-ce que le vieillissement sur place ?

Le vieillissement sur place signifie qu’une personne âgée va continuer à vivre dans son domicile actuel (rester sur place). Elle peut modifier son domicile actuel pour résoudre tout problème de mobilité, et elle peut travailler avec des professionnels de la santé à domicile pour obtenir de l’aide si nécessaire.

Qui devrait envisager de vieillir sur place ?

Les personnes qui peuvent s’occuper seules de la plupart des tâches et qui peuvent compter sur l’aide d’une communauté de soutien en cas de problèmes peuvent probablement rester chez elles. Avec l’aide d’un soignant, de nombreuses personnes peuvent vieillir sur place, même après que leur santé se soit dégradée au point de nécessiter une assistance régulière.

Quels sont les avantages du vieillissement sur place ?

Les gens conservent leur indépendance.
C’est souvent moins cher qu’une maison de retraite assistée.
Des programmes et des services sont disponibles pour aider les personnes à rester chez elles le plus longtemps possible.

2. Les communautés limitées par l’âge

Qu’est-ce qu’une communauté limitée par l’âge ?

Les communautés d’âge limité sont des options de logement dans lesquelles la résidence est limitée aux personnes ayant dépassé un certain âge. Selon la communauté, les résidents peuvent vivre dans une maison individuelle, un appartement, une maison de ville ou un appartement. Le fait qu’ils soient locataires ou propriétaires de leur résidence dépend de chaque communauté.

Certaines communautés limitées par l’âge sont appelées communautés de retraite de niche. Elles s’adressent à ceux qui ont des intérêts spécifiques. Il existe des quartiers construits à proximité des campus universitaires pour les professeurs retraités et ceux qui veulent être entourés d’une communauté intellectuelle. D’autres communautés existent pour créer des lieux ouverts et accueillants pour les personnes âgées LGBT.

Qui devrait vivre dans des communautés à âge limité ?

Ces communautés sont idéales pour ceux qui n’ont besoin que de peu ou pas d’aide supplémentaire et qui veulent vivre à proximité de personnes de leur âge.

Quels sont les avantages de ces communautés ?

Les gens peuvent facilement nouer des liens d’amitié avec leurs voisins.
Les bâtiments sont généralement conçus pour les personnes à mobilité réduite.
L’entretien des maisons et des pelouses est assuré dans les appartements pour personnes âgées.
Les personnes vivant dans les communautés où elles sont propriétaires de leur maison conservent les avantages financiers et fiscaux liés à l’accession à la propriété.
Les personnes vivant dans des communautés de retraite de niche peuvent être plus actives parce qu’elles partagent des intérêts avec leur entourage et vivent dans une communauté engageante.

retraité au entrain de lire le journal

Options avec assistance

Les personnes souffrant de certaines maladies et affections ont besoin d’une aide supplémentaire pour les tâches quotidiennes. Il peut être difficile d’accepter que votre proche ait besoin de tant d’aide, mais le fait de connaître toutes les options qui s’offrent à lui peut vous aider tous les deux à vous sentir plus à l’aise dans son environnement.

3. Aide à la vie quotidienne

Qu’est-ce qu’un centre de vie assistée ?

Les résidences-services sont des options de logement qui fournissent une aide pour les activités instrumentales de la vie quotidienne (AIVQ), comme la cuisine et le bain, mais pas nécessairement une assistance médicale importante. Les résidents disposent généralement d’une chambre et d’une salle de bain privées ou semi-privées, mais ils partagent tous les autres espaces.

L’offre en matière d’aide à la vie quotidienne est très variable. Généralement, les résidences-services fournissent les repas, l’entretien ménager, la blanchisserie, les activités de loisirs et d’exercice et le transport pour les rendez-vous chez le médecin. Certains établissements peuvent disposer d’un personnel infirmier limité pour l’assistance médicale. Ils peuvent également avoir des salons de beauté et des lieux de divertissement sur place.

Qui devrait vivre dans des résidences-services ?

Les résidences-services sont conçues pour les personnes qui ont besoin d’une aide régulière pour des activités de base, comme la cuisine et la lessive.

Quels sont les avantages des résidences-services ?

Les résidents reçoivent l’aide professionnelle dont ils ont besoin pour leurs activités quotidiennes.
Il existe de nombreux choix, de sorte que vous trouverez probablement une résidence qui vous plaira, à vous et à votre proche.
Des organismes d’État et locaux réglementent les établissements afin de garantir des soins appropriés.

4. Foyers de soins

Qu’est-ce qu’une maison de retraite ?

Les maisons de repos sont des établissements qui offrent un niveau élevé de soins médicaux. Tout comme les résidences assistées, les maisons de soins infirmiers fournissent tous les repas, le transport, l’entretien ménager, les services de blanchisserie et d’autres aides pour les activités de base. Elles assurent également la gestion des médicaments et une surveillance 24 heures sur 24.

Qui devrait vivre dans une maison de soins infirmiers ?

Les personnes qui ont besoin de beaucoup d’aide médicale devraient envisager de vivre dans une maison de soins infirmiers.

Quels sont les avantages de vivre dans une maison de soins infirmiers ?

Les maisons de soins infirmiers fournissent des soins médicaux de qualité aux personnes souffrant de problèmes médicaux complexes.
Ces établissements sont agréés et réglementés par des organismes d’État, ce qui permet de s’assurer qu’ils offrent des soins appropriés.

5. Soins de relève

Qu’est-ce que les soins de répit ?

Les structures d’accueil de répit peuvent prendre plusieurs formes. En général, il s’agit d’établissements de vie assistée ou de maisons de repos qui accueillent des personnes ayant besoin de soins pour une courte durée.

Qui doit séjourner dans un établissement de soins de répit ?

Les soins de relève sont une option utile pour les personnes qui se remettent d’une opération chirurgicale ou d’une maladie grave. Ils sont également utiles pour donner aux aidants une pause bien nécessaire dans les soins qu’ils prodiguent à une autre personne.

Quels sont les avantages d’un séjour dans un établissement de soins de répit ?

Les résidents peuvent obtenir de l’aide 24 heures sur 24.
Les patients peuvent obtenir une aide supplémentaire pendant qu’ils se remettent d’une opération ou d’une maladie.
Les séjours de courte durée offrent une pause aux aidants.

6. Centres de soins de mémoire

Qu’est-ce qu’un centre de soins de mémoire ?

Les centres de soins de la mémoire font généralement partie d’une maison de soins et sont destinés spécifiquement aux personnes souffrant de démence. Ces établissements sont généralement dotés d’un personnel plus nombreux qui offre une plus grande supervision, et ils comportent des dispositifs de sécurité pour empêcher les résidents de se promener à l’extérieur sans surveillance.

Qui devrait vivre dans des établissements de soins de mémoire ?

Toute personne dont un proche souffre de démence devrait envisager de vivre dans un centre de soins de la mémoire.

Quels sont les avantages de vivre dans un centre de soins de la mémoire ?

Les unités de soins de la mémoire sont dotées de dispositifs de sécurité pour assurer la sécurité des résidents.
Ces établissements sont conçus de manière à ce que les personnes atteintes de démence se sentent plus à l’aise.
Le personnel des unités de soins de la mémoire peut être spécialement formé pour s’occuper des personnes atteintes de démence.

7. Hospice

Qu’est-ce qu’un hospice ?

Un hospice n’est pas un lieu, c’est un type de soins pour les personnes atteintes d’une maladie en phase terminale. Les personnes peuvent recevoir des soins palliatifs à leur domicile ou dans une maison de soins. L’hospice se concentre sur la fourniture de services tels que la gestion de la douleur afin de rendre la vie de la personne aussi confortable que possible.

Qui devrait bénéficier d’un hospice ?

Toute personne ayant reçu un diagnostic de maladie limitant l’espérance de vie peut bénéficier de soins en hospice. L’hospice convient à toute personne qui décide de passer à des soins qui traitent ses symptômes au lieu de combattre sa maladie.

Quels sont les avantages des soins palliatifs ?

Les patients peuvent se concentrer sur le temps qu’il leur reste à vivre.
Les patients reçoivent un traitement émotionnel et spirituel en plus des soins médicaux

couple de retraité

Autres choix de vie des seniors

En vieillissant, les gens peuvent bénéficier d’un large continuum de soins. Les personnes qui ne peuvent pas vivre seules, qui ne peuvent pas s’installer chez un ami ou un parent ou qui ne veulent pas aller dans un centre de vie assistée ou une maison de retraite ont de nombreuses possibilités. Si vous et votre proche recherchez des options moins traditionnelles, cette section est pour vous.

8. Communautés de retraite à soins continus

Que sont les communautés de retraite en soins continus (CCRC) ?

Les communautés de retraite en soins continus (CCRC) comprennent plusieurs types d’options de logement pour les personnes âgées. Les CCRC varient, mais il peut y avoir des appartements pour personnes âgées, des résidences-services et des maisons de soins infirmiers sur la même propriété. Les résidents peuvent se déplacer d’une zone à l’autre en fonction de l’évolution de leurs besoins.

Qui devrait vivre dans une CCRC ?

Les CCRC sont de bonnes options pour ceux qui ne veulent plus faire face aux exigences de la propriété de leur propre maison et qui n’ont pas l’intention d’emménager avec des amis ou des parents à l’avenir.

Les centres de soins communautaires permettent aux résidents de passer d’un type de soins à un autre. Ils constituent donc un bon choix pour tous ceux qui sont encore indépendants et prêts à s’installer dans une communauté de personnes âgées, mais qui pourraient avoir besoin d’une aide plus importante à l’avenir.

Quels sont les avantages d’une CCRC ?

Les résidents peuvent s’installer dans un lieu qui offre un niveau de soins plus élevé sans perdre l’accès à leur communauté sociale.
Les résidents peuvent faire la connaissance du personnel qui les aidera bien avant qu’ils n’emménagent dans un centre de vie assistée ou une maison de soins.
Les CCRC proposent souvent de nombreuses activités sociales pour maintenir les gens actifs et engagés.
Les couples qui ont besoin de différents niveaux de soins peuvent vivre l’un près de l’autre.

9. Co-hébergement

Qu’est-ce que le colocation ?

Il existe deux types de co-hébergement : le co-hébergement réservé aux personnes âgées et le co-hébergement général. Dans les deux cas, les résidents sont propriétaires de leur logement, mais ils partagent de nombreux espaces communs, comme les cours et les bâtiments communautaires. La cohabitation fonctionne souvent comme une association de propriétaires, mais tous les membres de la communauté ont le désir d’établir un lien solide avec leurs voisins. Visitez le site web de la Cohousing Association of the United States pour voir la liste des communautés.

Qui devrait envisager de recourir à la cohabitation ?

Toute personne qui souhaite faire partie d’une communauté soudée et qui peut encore s’occuper seule de la plupart de ses tâches quotidiennes devrait envisager le co-logement. Les personnes qui vivent loin de leurs proches peuvent trouver dans le colocation une communauté qui les soutient.

Quels sont les avantages du colocation ?

Les résidents peuvent facilement se faire des amis dans ces communautés.
Le colocation générale offre aux résidents plus âgés la possibilité d’être entourés d’enfants et donne aux enfants l’avantage de nouer des relations importantes avec leurs aînés.
Les résidents conservent leur indépendance.

10. Partage du logement

Qu’est-ce que le partage de la maison ?

Le partage du logement est le fait pour un propriétaire d’obtenir un colocataire en échange d’un loyer ou d’une aide pour les tâches ménagères. Par exemple, une femme retraitée peut louer sa chambre d’amis à une autre personne âgée pour réduire ses dépenses ou à un étudiant en échange d’une aide pour la lessive et d’autres tâches ménagères. Pour en savoir plus sur le partage de la maison et trouver un colocataire potentiel, visitez le site web du Centre national de ressources sur le logement partagé.

Qui devrait avoir recours au partage du logement ?

Les personnes qui souhaitent vivre avec quelqu’un d’autre et celles qui recherchent une compagnie générale devraient envisager le partage du logement. Cette option est particulièrement populaire auprès des femmes célibataires qui ne veulent pas vivre seules mais qui ne veulent pas (ou n’ont pas besoin) d’emménager dans un centre de vie assistée.

Quels sont les avantages du partage du logement ?

Toutes les parties bénéficient financièrement d’une réduction des dépenses de logement.
Les propriétaires continuent à bénéficier des avantages fiscaux liés à la possession d’un logement.
Les résidents peuvent devenir des amis et profiter de la compagnie de leurs colocataires.

11. Déménager à l’étranger

Quelles sont les possibilités de s’expatrier à l’étranger ?

Les personnes âgées disposent de diverses options de vie en dehors des États-Unis. La plupart des options offertes aux personnes âgées aux États-Unis leur sont également accessibles dans d’autres pays.

La couverture de la partie A de l’assurance maladie est offerte gratuitement aux personnes qui déménagent de façon permanente à l’étranger, mais les règles sont un peu délicates ; les gens doivent s’assurer qu’ils ont une assurance maladie privée qui fonctionnera dans leur comté de destination. Selon leur statut de citoyenneté et le pays dans lequel ils s’installent, de nombreux anciens continuent à bénéficier de prestations de sécurité sociale.

Qui devrait déménager à l’étranger ?

Les personnes qui souhaitent vivre dans une culture différente et vivre de nouvelles expériences trouveront le déménagement à l’étranger particulièrement attrayant, tout comme celles qui recherchent un coût de la vie moins élevé.

Quels sont les avantages d’un déménagement à l’étranger ?

Le coût de la vie est moins élevé dans certaines régions.
Le coût des soins de santé est moins élevé dans certains pays.
Les gens peuvent faire l’expérience d’une autre culture.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *